OCR/OCV

/OCR/OCV
OCR/OCV 2016-12-10T19:48:14+00:00

OCR et OCV pour reconnaissance et vérification optique de caractères.

Les marquages industriels comme les étiquettes ou parfois même des plaques d’immatriculation peuvent être reconnues par un système de vision afin de vérifier si l’information imprimée est correcte ou à des fins d’identification.

  • Outils de définition de caractères

  • Caractères de différentes tailles, formes et contrastes

  • Régions d’intérêt

  • Localisation rapide de la zone de texte.

Dans le cas d’un projet « Zéro défaut » , il est nécessaire d’installer des contrôleurs automatiques afin de vérifier la conformité des marquages (numéro de lot, date, code article, etc.). Ces contrôles sont généralement effectués par des caméras qui analysent l’information imprimée à différents endroits le long de la ligne de conditionnement.

L’installation de ces caméras a l’inconvénient de multiplier des unités de « vision » où l’utilisateur doit penser intégration, éjection, protection de l’éclairage, interface, etc..

Notre solution optimise la conception de la « vision » pour permettre l’intégration des contrôles vision à l’intérieur de la machine qui existe déjà ! Grâce à la miniaturisation des composants, le contrôle automatique de l’éclairage en nombre, position et l’intensité, le contrôle par servo-mécanisme les réglages de l’objectif et l’encapsulation dans un boîtier industriel avec connecteurs, il est possible de contrôler la conformité des marquages avec un minimum d’unités de contrôle.

Notre système tire avantage des dispositifs de positionnement : les produits sont parfaitement positionnés lorsque le contrôle a lieu et, en cas de défaut, l’éjection est assurée. De cette façon, le produit défectueux est éjecté avant d’atteindre la prochaine étape de l’emballage.

Nos solutions ne se limitent pas à la configuration présentée

CONTROLE-de-marquages-format-1

Remplissage et étuyage

ligne_03

Avantages de nos solutions

  • Possibilité de vérification de marquage sur étuis, tubes en plastique et métalliques, bouteilles en verre, insert, autocollants, flacons, etc..
  • Possibilité de contrôler tous les types de marquages : relief, laser, jet d’encre, thermique, etc..
  • Références : Kalix, Neri, IMA, Marchesini, Bosch, CMS, machines PKB.
  • Large gamme de type de machine : machines linéaires et verticales.
  • Gestion des marquages à un seul endroit.
  • Contrôle de l’éjection dans la machine de conditionnement.
  • Incrémentation automatique des marquages à contrôler.
  • Utilisation du système d’éjection de la machine.
  • Parfait contrôle de positionnement et d’indexation.

MultiLED : Caméra + lumière dans une seule boîte

Les systèmes de vision utilisent généralement un réglage fixe pour l’éclairage et l’objectif de al caméra : la position de la l’éclairage et la focale ne sont supposé devoir être ajusté après l’installation de la caméra. Cette configuration a un certain nombre d’inconvénients.
Tout d’abord, il faut définir ce qu’est un format de « marquage » en matière de contrôle de la vision. Un format de « marquage » est une combinaison de marquage et d’emballage des éléments : polices de caractères, la taille des caractères, impression des modes, le nombre de lignes de texte, nombre de caractères par des mots, la position de marquages, l’espace disponible autour de la zone de marquage, la texture et la couleur de l’imprimé de soutien, etc.

Dans le cas de plusieurs formats de marquage sur une même ligne d’emballage, les nouveaux formats nécessitent des légères corrections qui seraient impossible à réaliser en changeant simplement les paramètres électroniques de l’appareil (gain, etc.). Le seul moyen est d’utiliser des objectifs différents pour chaque format de marquage. De la même manière, certains nouveau formats pourraient nécessiter un éclairage différent qui pourrait être impossible d’installer en raison des limitations d’espace disponible.

En revanche, le montage des composants de vision ( caméra , objectif, éclairage ) en tant qu’éléments séparés pourrait conduire à des situations non contrôlées. Par exemple, en cas d’accès à la zone de contrôle à des fins de maintenance, l’opérateur peut dérégler facilement les réglages de la caméra et de l’éclairage. De cette façon, l’unité de vision pourrait devenir inutilisable car l’opérateur ne sait pas que le système n’est plus dans la même configuration.

Notre solution consiste en une unité entièrement téléopérée, y compris l’objectif et l’éclairage. Le diaphragme et la mise au point peuvent être téléopérées et la lumière peut être contrôlée en position, angle, nombre et en intensité.

Le fonctionnement dynamique du Multiled présente de grands avantages :

– Le bloc caméra peut être réglé pour des marquage différents sans éclairages supplémentaires ou changement d’optique.
– Les fonctionnalités de la caméra sont étendues grâce aux objectifs téléopérés.

En utilisant le Multiled, il est possible de contrôler des marquages avec des contrastes variables et faibles comme les marquages en relief (étuis, tubes en plastique, tubes métalliques) ou marquage sur verre.

Bien sûr, le Multiled peut être utilisé sur tous types de marquages (thermique jet d’encre, laser, estampillage à chaud, etc..).

multiLED-5-0